TERRASSES DU LARZAC
« L’Appellation  donne naissance à d’authentiques grands crus  » (Revue du Vin de France, mai 2013)
Situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Montpellier, sur les premiers contreforts du Causse du Larzac, le terroir du domaine est  composé essentiellement de cailloutis calcaires et d’argilo-calcaires.
Le généreux climat méditerranéen est équilibré par l’air frais du Larzac voisin. Ceci permet au raisin de conserver de l’acidité grâce aux nuits fraîches en été et de développer une belle palette aromatique grâce aux écarts de température en période de maturation. Ces terroirs profonds et frais, combinés à la variété des cépages (5 en rouge et 6 en blanc), permettent d’élaborer des vins élégants et complexes.
L’appellation Terrasse du Larzac a été officiellement reconnue par le Comité National de l’INAO du 26 juin 2014 (Journal Officiel du 19 octobre); les vins pourront ainsi être étiquetés AOC Terrasses du Larzac à partir du millésime 2014.
SEULS DE GRANDS RAISINS PERMETTENT DE FAIRE DE GRANDS VINS
Labours, amendements organiques, enherbement contrôlé, désherbage mécanique (intercep), taille courte (gobelet pour les carignans et une partie des cinsaults, gobelet palissé pour les autres parcelles sauf un grenache en cordon de royat), travaux an vert manuels dans les vignes (ébourgeonnage, suppression des entre cœurs, effeuillage…), traitements biologiques…
L’objectif est d’accompagner la vigne dans son développement afin de lui permettre d’offrir le meilleur de ce fabuleux terroir. Pour produire un raisin concentré et représentatif du terroir, la conduite de la vigne vise des rendements de l’ordre de 25 à 30 hl/ha, avec des vignes âgées de 30 ans en moyenne : Densité de plantation élevée, enherbement contrôlé, travaux en vert (ébourgeonnage, effeuillage, suppression des entre-cœurs, vendanges en vert lorsque cela est nécessaire…) permettent à la vigne de s’exprimer au mieux en fonction des conditions climatiques. Nous travaillons le sol afin de le maintenir vivant (fumures organiques, labours, utilisation limitée de produits phytosanitaires…) en stimulant la vie organique de la terre et en rendant disponible pour la vigne toute sa complexité. Le domaine travaille en agriculture biologique (certification Bio par Qualité France). Le travail de la vigne, essentiellement manuel (taille, travaux en vert), vise à soigner chaque cep et à adapter la production en fonction des conditions climatiques.
L’ensemble du domaine est certifié Bio par Qualité France depuis le millésime 2010.
Lorsque le travail à la vigne a été bien réalisé, il ne reste plus qu’à révéler le potentiel ainsi bâti. Vendanges manuelles, sélection des raisins à la vigne puis sur table de tri en cave, vinifications parcellaires sur levures indigènes…